Dulce Pinzon est une photographe mexicaine qui travaille aux États-Unis.
Après le traumatisme du 11 Septembre, des hommes et des femmes sont érigés en « héros » pour leur courage et leur détermination à sauver d’autres vies.

La photographe détourne l’idée de reconnaissance en traitant d’une réalité peu médiatisée : celle des travailleurs mexicains qui travaillent dans des conditions parfois extrêmes aux USA, pour pouvoir sauver leur famille et communauté de la misère. Elle les met en scène sur leur lieu de travail, en tenue de super héro, iconographie si chère à la culture américaine. Chaque photo est accompagnée d’une légende constituée du nom de la personne, sa ville natale, le nombre d’années durant lequel il/elle a travaillé à New York et la somme d’argent envoyée à sa famille chaque semaine.

Dulce Pinzon is a Mexican photographer who works in the United States.
After the trauma of September 11, men and women are set up as « heroes » for their courage and their determination to save others.

The photographer turns the idea of recognition by treating a few publicized reality: Mexican who work in sometimes extreme conditions in the United States, in order to save their families and communities out of poverty. She portrays their place of work, dressed them in super heroes, so dear to the iconography of American culture. Each photo is accompanied by a caption giving the name of the person, his/her hometown, the number of years during which he/she worked in New York and the money sent to his/her family every week.


José Rosendo de Jesús vient de l’Etat de Guerrero. Il travaille comme orgnisateur synidcal à New York. Il envoie 700 USD par mois.
José Rosendo de Jesús from the State of Guerrero works as a union organizer in New York. He sends 700 a month.


NOE REYES vient de l’Etat de Puebla. Il travaille comme livreur à Brooklyn à New York. Il envoie 500 USD par semaine.
NOE REYES from the State of Puebla works as a delivery boy in Brooklyn New York. He sends 500 dollars a week.


MARIA LUISA ROMERO vient de l’Etat de Puebla. Elle travaille dans un lavomatic à Brooklyn à New York. Elle envoie 150 USD par semaine.
MARIA LUISA ROMERO from the State of Puebla works in a Laundromat in Brooklyn New York. She sends 150 dollars a week.


PAULINO CARDOZO vient de l’Etat de Guerrero. Il travaille comme marchand de légumes et charge des camions. Il envoie 300 USD par semaine.
PAULINO CARDOZO from the State of Guerrero works in a greengrocer loading trucks. He sends 300 dollars a week.


LUIS HERNANDEZ vient de l’Etat de Veracruz. il travaille dans la démolition à New York. il envoie 200 USD par semaine.
LUIS HERNANDEZ from the State of Veracruz works in demolition in New York. He sends 200 dollars a week.


BERNABE MENDEZ de l’état de Guerrero, travaille comme nettoyeur de vitres à New York. Il envoie 500 USD par mois.
BERNABE MENDEZ from the State of Guerrero works as a professional window cleaner in New York He sends 500 dollars a month.

Voici une belle leçon d’humanité. Sachons reconnaître à travers la transparence, les belles âmes qui donnent dans leur vie de tout les jours, courage, temps et espoir pour soutenir d’autres êtres.

This is a great lesson of humanity. Let recognize through transparency, the beauty of souls who give their every day, courage, time and hope to support other beings.

Pour voir le site de Duce Pinzon cliquez ici.
To see Dulce Pinzon website click here.