Jane Evelyn Atwood

Jane Evelyn Atwood, dont l’autoportrait figure ci-dessus, s’est attachée pendant de longues années à photographier les laissés pour compte de la société. Son œuvre, organisée en grand thèmes (les prostituées, les femmes en prison, les aveugles, le sida, les victimes de mines antipersonnel) porte un regard sensible, profondément empathique et bienveillant sur des êtres que la vie a meurtri. Pour chacun de ces thèmes, elle a vécu avec ses sujets d’observation pour saisir des moments saisissants de vérité.

Jane Evelyn Atwood, whose portrait appears above, has focused for many years to photograph left behind of society. Her work, organized in broad themes (prostitutes, women prisoners, the blind, AIDS, victims of landmines) gives a sensitive, deeply empathetic and caring vision about people that life had bruised. For each of these themes, she lived with her subjects of observation to capture stunning moments of truth.

Jane Evelyn Atwood
Extrait de sa série sur Haïti.
Extract from the Haïti serie.

Jane Evelyn Atwood
Extrait de sa série sur les prostituées. Extract from the prostitutes serie.

On ne sort pas vraiment indemne de ce genre d’exposition. J’ai volontairement mis très peu de photos car elles sont tellement saisissantes que le contexte du musée est plus propice au questionnement existentiel. Rendez-vous donc à la MEP ici.
You don’t really come free of that kind of exhibition. I deliberately set very few photos because they are so striking that the context of the museum is more conducive to existential questions. Let’s go to the MEP here.