Comme avoué lors du lancement de la rubrique, je veux que ma vie soit comme dans un film, trépidante comme un thriller mais qui finit bien comme une comédie romantique. Et si pour commencer, on s’inspirait de nos films préférés pour pimenter nos vies? Et si on leur piquait un look, une recette, une musique, un lieu-culte ? Alors comme promis, je vous propose de quoi faire un peu votre cinéma au quotidien…

Cette semaine… je pique le jean des filles de FoxFire pour avoir la fureur de vivre !

As I admit it when we launch this column, I want my life to be just like a movie, exciting as a thriller but with a happy ending like in all the good romcoms. So, why not being inspired by our favorite motion pictures to spice up our lives? Why not stealing a look, a recipe, a music, a place to be from them? And as promised, I propose to you, dear readers, something to bring the magic of cinema in your daily life…

This week… let’s be one of the girls of Foxfire wearing blue jeans !

Je voudrais que ma vie soit comme dans un film

Après sa palme d’or à Cannes avec « Entre les Murs » en 2008, Laurent Cantet revient avec un nouveau film poignant, tourné en anglais et adapté d’un roman de Joyce Carol Oates, Confessions d’un gang de filles. Dans l’Amérique des années 50, une poignée de jeunes filles (campées par de jeunes actrices bluffantes dont Raven Adamson qui joue Legs, la meneuse) ont décidé de se rebeller contre les humiliations subies par la gent masculine en formant une société secrète : Foxfire.

Féministes avant l’heure, ces filles vivent cette soif de rébellion et ce désir de liberté et d’indépendance jusqu’au drame mais nous rappellent aussi combien la pression sociale est toujours forte et que la nécessité de soutenir l’émancipation des femmes dans le monde reste cruellement d’actualité.

Alors comme elles, pour se sentir libre et en quête de liberté, rien de tel que le jean ! Les coupes qu’elles portent nous rappellent celles qui sont revenues sur le devant de la « scène fashion » récemment : le taille haute ou le boyfriend qu’on glamourise avec une petite chemise fleurie et des ballerines.

Mais pour plus d’originalité, on adopte celui de Legs, la chef adulée (en blouson marron) : le carpenter pants, ce denim à poches, très large (avec la fameuse boucle généralement située sur la jambe droite et utilisée à la base pour transporter un marteau) très populaire dans le milieu du hip-hop vers la fin des années 90.  Un look casual  facile à rendre plus féminin avec un blouson de cuir cintré, un débardeur près du corps, une blouse de soie ou retroussé sur des talons hauts comme ce look trouvé sur le site de la marque américaine Free People.

Et, bien-sûr, on n’oublie pas l’attitude sexy et assurée qui va avec !

1. Blouson en cuir cintré et court motard, Athé Vanessa Bruno 2. Carpenter pants, GAP.
Je voudrais que ma vie soit comme dans un film
1. Short rock leather jacket from Athe Vanessa Bruno 2. GAP dark carpenter’s pants.

After his Palme d’Or in Cannes in 2008 for « Entre les Murs », Laurent Cantet is back with a new brilliant movie, shot in English and adapted from a novel by Joyce Carol Oates, Confessions of a girl gang. In the US, during the fifties, a bunch of girls (portrayed by a few wonderful young actresses and particularly Raven Adamson, the leader) decided to rebel against the humiliations suffered from the male sex by forming a secret society: Foxfire.

Feminists ahead of their time, these girls experience the thirst for rebellion and a wild desire for freedom and independence up to the drama. They also remind us how much social pressure is still high and how important is the need to support women’s empowerment in our world.

So, just like them, to feel free, there’s nothing like jeans! The various fits they wear remind us a lot of the jeans that are back in front of the « fashion scene » for a couple of years: the High waist boot cut and the boyfriend jeans that you can, by the way, easily glamourize with a flowered blouse and a pair of ballet flats.

However, for more excentricity, we’ll choose Legs’s jeans (the girl with the brown jacket):  the carpenter’s pants, a denim (with the famous loop located on the right leg theoretically used to carry a hammer) very popular in the hip-hop community during the 90’s. A casual outfit easy to make more feminine with a curved leather jacket, a tank top, a silk shirt or some high heels as this picture I found on the website of the american brand Free People.

And, of course, don’t forget the sexy and confident attitude that goes with it !

***

Voici la bande annonce du film Foxfire. Here is the trailer of the Foxfire movie.

Écrit par Marie-Emilie Michel / Written by Marie-Emilie Michel