Vous vous souvenez certainement avec tendresse de certains livres qui ont bercé votre enfance, leurs dessins restent gravés dans votre mémoire et leurs histoires pleines de bons sentiments vous font encore maintenant chaud au cœur.

Pour moi, c’est le cas avec la Petite Annie, bande dessinée qui n’est plus éditée depuis des décennies (elle date des années 1950). J’ai conservé religieusement le recueil d’histoires dont sont extraites les vignettes ci-dessous, il a été rafistolé pour ne pas tomber en lambeaux, et des pages jaunies se dégage un doux parfum d’antan…

You surely remember with tenderness some books that have rocked your childhood, their designs are etched into your memory and their good feeling stories are still now heart-warming.

For me, it’s the case with La petite Annie, comic strip that is no longer published (it dates from the 1950’s). I kept religiously this collection of stories from wich come from the thumbnails below, it has been patched to avoid falling pieces, and from the yellowed pages emerges a sweet perfume of the past …

La petite Annie

J’apprécie particulièrement la douceur des traits avec lesquels sont dépeints les personnages : Annie, jeune orpheline et les deux vieillards milliardaires qui affichent paradoxalement un train de vie tout à fait simple.
PS : Toute ressemblance avec une petite fille et son chien ne sont peut être pas fortuites. Mon inconscient a dû être influencé !

I particularly appreciate the gentle strokes with which the characters are portrayed: Annie, a young orphan and the two old billionaires who paradoxically show a lifestyle quite simple.
PS: Any resemblance to a little girl and her dog are probably not accidental. My subconscious must have been influenced!

La petite Annie

La petite Annie

Encore aujourd’hui, j’apprécie les BD en noir et blanc, les sketchbooks et le dessin old school : la colorisation me semble parfois atténuer la dynamique du crayonné.

Alors voilà, pour que La petite Annie ne figure plus tout à fait dans le rayon des BD oubliées, je lui dédie cet article. Et vous, quels sont les livres qui ont marqué votre enfance ?

Even today, I appreciate comic strips in black and white, sketchbooks and old school drawing : coloring seems to alleviate the dynamics of the pen.

I’ve written this post about La petite Annie in order not to let it remain in the range of the forgotten books. And you, what are the books that have marked your childhood?