Gaël Le Neillon est une illustratrice et graphiste textile dont l’univers m’a beaucoup touchée. Je l’ai découverte avec son travail sur le livre de ta Naissance dont je parlais ici. Et grâce au blog, j’ai eu la chance de faire sa connaissance virtuelle. Elle a gentiment accepté de répondre à quelques questions sur son métier et sa passion. Voici ici ses réponses…

– Depuis combien de temps es-tu illustratrice et designer textile ?

Mon parcours artistique a beaucoup évolué au fil des années, j’ai commencé à peindre régulièrement à l’age de 16 ans, je me suis donc dirigée vers des études d’arts plastiques à Strasbourg. J’aimais travailler sur des grands formats et mon atelier me le permettait. J’ai peu à peu inclus le graphisme qui a commencé à prendre de plus en plus de place dans mes créations. A chaque exposition, je présentais des toiles mais aussi des petites illustrations. C’est comme cela que je me suis mise à créer des cartes postales et à m’intéresser de près à la papeterie.
J’aimais intégrer à mes dessins des papiers d’origamis, différents imprimés que je réalisais moi-même. Et petit à petit, je me suis naturellement orientée vers la création de motifs. Ça a été comme une évidence !

C’est en 2006 que je quittai mon Alsace natale pour m’installer à Paris et travailler en tant que coordinatrice pédagogique dans une école d’arts appliqués. Ce poste ne m’empêcha pas dans un premier temps de continuer mes projets personnels (comme par exemple des articles de papeterie pour une marque d’objets éco-design et mes premiers imprimés pour du linge de table). Mais mener de front cette double vie devint éprouvant et quand les sollicitations ont commencé à devenir de plus en plus nombreuses, un seul choix s’imposa à moi : faire le grand saut. J’ai donc lâché mon CDI et me suis mise à mon compte il y a un peu moins de 2 ans. Ce fut flippant et jouissif à la fois : enfin libre !! Ce choix serait à refaire je n’hésiterai pas une seconde.

– Qu’est ce qui te plait le plus dans ce métier

Utiliser au maximum mon imagination ! J’apprécie la diversité des projets qui me sont confiés.
Parfois, je travaille d’une manière très spontanée, presque enfantine, puis d’autres je me plonge davantage dans une réflexion autour d’un concept à développer. J’aime également réaliser des imprimés ou illustrations sur divers supports, différentes textures, décliner les couleurs, les échelles..
Bref, je prends beaucoup de plaisir et m’amuse énormément !

– Le moins ?

Démarcher, trouver de nouveaux clients, éditeurs, cela peut s’avérer excitant et surprenant quand les choses se font facilement mais n’étant pas une commerciale dans l’âme ce n’est pas la partie du travail qui m’attire le plus…

– Où puises-tu ton inspiration ?

Partout, il n’y a pas de limite, un rien peut m’inspirer ! Mon métier m’oblige à suivre l’évolution des tendances, je peux passer énormément de temps sur Internet, c’est chronophage ! Par contre, une fois que j’ai fait le plein d’images, je me vide l’esprit, je « digère » l’information visuelle pour pouvoir rester au plus proche de ce que je suis et de ce que j’ai envie de créer. Le danger lorsque l’on est toujours à la recherche de sources d’inspiration, c’est de se noyer et de ne plus réussir à faire ressortir quelque chose de personnel. Il faut savoir prendre de la distance tout en s’imprégnant des choses qui nous émeuvent…

– Quels sont tes nouveaux projets à venir ?

Actuellement, je réalise des nouveaux imprimés pour le textile. Je travaille aussi sur des jeux de cartes pour enfants et j’ai des projets plus personnels de livres pour la jeunesse.
Par la suite j’aimerais beaucoup travailler sur des projets d’architecture ou de scénographie. L’idée d’intégrer la notion d’espace dans mon travail me plait beaucoup.

Pour découvrir le site de Gaël Le Neillon, cliquez ici.

Gael Le Neillon illustratrice textile

Gael Le Neillon illustratrice textile

Gael Le Neillon illustratrice textile

Gael Le Neillon illustratrice textile

Gaël Le Neillon is an illustrator and textile designer whose world has really touched me. I discovered her work with the Book of your Birth I mentioned here. And thanks to the blog, I had the chance to know her virtually. She kindly agreed to answer a few questions about her job and her passion. Here are her answers …

– How long have you been an illustrator and textile designer?

My artistic career has evolved over the years, I started to paint regularly at the age of 16 years, I ended studying fine arts in Strasbourg. I liked working on large formats and my studio let me do it. I gradually included graphics that began to take more and more space in my creations. At each show, I presented paintings but also small illustrations. This is how I started to create postcards and I pay close attention to stationery.
I loved that my designs incorporate different prints I realized myself in origami papers. And little by little, I naturally focused on creating patterns. It was obvious!

In 2006, I left my native Alsace and settled in Paris to work as an instructional coordinator in an applied arts school. It didn’t prevent me at first to continue my personal projects (eg stationery objects for an eco-design brand and my first printed table linen). But juggling this double life became rough and when stress increased, I had the will to make the big jump. So I quit my job and started to be freelance there is a little less than 2 years ago. It was creepy and enjoyable at once: finally free! I would make the same choice without hesitating one second.

– What you like the most in this business ?

The maximum use my imagination! I appreciate the diversity of projects entrusted to me.
Sometimes I work in a very spontaneous way, almost childlike, and other more I immerse myself in a reflection around a concept to develop. I also like to make printed or illustrations in various media, different textures, colors decline, scales ..
In short, I take great pleasure and I have great fun!

– The least?

Canvass, find new clients, publishers, this can be exciting and surprising when things are easy but as I’m not a sales person, it’s not part of the work that attracts me most …

– Where do you get your inspiration?

Everywhere, there are no limits, everything can inspire me! My job requires to follow trends, I can spend a lot of time on the Internet, it is time-consuming! Once I made lots of images, I empty my mind, I « digest » visual information in order to stay as close to what I am and what I want to create. The danger when you are always in search of inspiration is to drown and not succeed to bring out something personal. It is important to take the distance while soaking things that move us …

– What are your new projects coming up?

Currently, I create new prints for textiles. I also work on card games for children and I have more personal book projects for youth.
Eventually I would love to work on projects of architecture and scenography. I really like the idea of ​​integrating the notion of space in my work.

To discover Gaël Le Neillon’s website, click here.