Zoé a acquis les subtilités du langage, ou presque. Elle se débrouille très bien et nous fait beaucoup rire (et aussi beaucoup de caprices, c’est l’âge…) J’ai consigné au fur et à mesure de son apprentissage quotidien ces petites phrases au détour des conversations qui nous ont bien amusés ou surpris pour son si jeune âge. Voilà le palmarès du début 2016 afin qu’il ne disparaisse pas à jamais parmi la foule de souvenir que l’on se construit au fil des jours..

toutes-les-2

Dans le lexique encore un peu bancal, on a pu entendre des remplacements de lettres ou de syllabes, ce qui donne :
– une ronouille (grenouille)
– une damlaine (madelaine)
– un fambli (le célèbre dessert au caramel des enfants)
– un kiron (crayon)
– une cacrotte (pour la biscotte qui fait cra cra)
– une babane (cabane)
– ligolo (rigolo)

Ensuite, on a aussi des associations d’idées trop mignonnes :
– Lorsque son papa devait aller voir l’ophtalmo, elle nous a dit : « tu vas voir le doct-oeil ? »
– Elle reconnaît un igloo dessiné sur l’un de mes tissus et me dit : « la tortue blanche » !
– Olaf de la Reine des Neiges s’est vu affublé du doux nom de « carotte-nez »

Et sinon, elle nous en sort de belles quand même…
– A sa nounou qui réclame un bisou et parfois fait semblant de pleurer pour en avoir, maintenant Zoé répond : « pleure ! » Quelle coquine franchement, je ne sais parfois pas si je dois y voir de la mesquinerie, je pense que c’est plutôt du jeu..
– Lorsqu’elle veut quelque chose, elle nous fait des phrases du genre : « est-ce que je peux t’aider maman à acheter babybel ? » Oui, c’est ça…

Dear English readers, I appologize because this blog post can not be translated. It’s all about the language subtleties of a 2 year old child.