Je profite d’un léger retour à la fraîcheur pour trouver la motivation d’écrire ce nouvel article. Rester assise devant un ordinateur qui fait tourner bruyamment sa soufflerie, avec des jambes liquéfiées et collées sur la chaise, n’était pas très tentant…  Bref !

Parlons d’une chouette découverte cinéma cette semaine : Nerve, des réalisateurs Ariel Schulman et Henry Joost. Au cast, on y voit Emma Roberts, Dave Franco et Juliette Lewis notamment.

Nerve le film Emma Roberts Dave Franco

Synopsis : Nerve est un jeu online qui diffuse en direct des défis filmés au smartphone. Tous les jeunes y sont addicts, et se distinguent en 2 catégories : les joueurs et les voyeurs. Les joueurs répondent aux défis les plus fous imaginés par les followers voyeurs, avec une somme d’argent croissante à la clé. Le film est une adaptation du roman Addict de la romancière américaine Jeanne Ryan.

Vee, interprétée par Emma Roberts, est une jeune fille très studieuse et assez timide contrairement à sa meilleure amie, Sydney. C’est elle qui lui parle du jeu Nerve, sur lequel elle s’est déjà créé une communauté en relevant des défis. Une humiliation pousse Vee à accepter son premier défi en tant que joueuse, pour se prouver qu’elle peut prendre le contrôle, tout en gagnant de l’argent pour aider sa famille. Son premier challenge : embrasser 5 secondes un inconnu… Elle rencontre Ian (Dave Franco) et l’histoire s’accélère avec des challenges de plus en plus audacieux voire dangereux, de coquettes sommes à la clé, l’adrénaline monte.

Cette histoire est révélatrice de la nouvelle génération ultra-connectée qui mêle réalité virtuelle et réel via le web et les réseaux. Observer comme un voyeur la vie des autres, vivre par procuration ou provoquer l’envie par orgueil, narcissisme et l’étalage de son culot. Le débat va au delà des tendances sociétales actuelles, en posant l’intrigue dans une spirale manipulatoire de thriller mais les bases sont bien réelles. Et la réflexion est très intéressante sur le besoin de notoriété, l’effet de foule et ses dérives. Par certains aspects, cela me rappelle le scénario de Live! avec Eva Mendes (2007 – film de Bill Guttentag) qui traite des émissions de télé-réalité qui vont trop loin dans le spectaculaire (un film que je vous conseille vivement d’ailleurs !).

Nerve se laisse regarder tout seul, on ne voit pas le temps passer et on passe un très bon moment. Ce sera mon film préféré de l’été probablement (du fait aussi du charme évident du petit frère de James Franco, hé hé).

Nerve le film Emma Roberts Dave Franco

Nerve le film Emma Roberts Dave Franco

Nerve le film Emma Roberts Dave Franco

Nerve le film Emma Roberts Dave Franco